Welcome to Congo R.D.C.!

     Acceuil
· Acceuil
· Liste des pages
· Téléchargement
· Remarques
· Forums
· Journal
· Messages privées
· Recommander ce site
· Rechercher
· Sections
· Statistiques
· Archive
· Proposer un article
· Sondages
· Top 10
· Sujets actifs
· Liens
· Connexion


     En ligne...
Il y a pour le moment 46 invité(s) et 6 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

     Langues
Selectionnez la langue de l'interface:


 Lettre de Mr. Olivier a Mr. Bizima et Compagnons

Infos PolitiquesFrom le Palmarès

Chers compatriotes et Amis,

Le gouvernement de Transition, et en particulier l'Assemblee Nationale est en train de passer un moment d'epreuve qui ne laisse insensible toute Ame qui suit avec passion le dossier Bizima et Compagnons.

Ci-bas, j'ai repris pour votre attention la lettre de Mr. Olivier adressee aux huits deputess subversifs. Je voudrai pousser la reflexion au-dela de l'invitation que Mr. le President de l"Assemblee Nationale adresse a ses confreres deputes; qu'elle serait la reponse appropriee au soutien exprime dans leur memoradum que les deputes ont apporte a Mr.
Kunda et Mutebuzi face au crime de guerre qu'ils ont perpetre contre la paisible population de Bukavu? Du reste, connaissant l'intention de ces deputes de se replier a Goma ou ils conservent une base militaire sur la quelle est fonde leur espoir d'instiguer une nouvelle rebellion, quelle disposition prend le gouvernement pour ce rassurer que cette base militaire ne soit plus jamais utilisee comme instrument d'intimidation ou fonds de commerce pour faire chanter et destabiliser le s institutions en place?

Ces questions nous ramenent a l'idee de renforcer les institutions en place avec une base militaire republicaine fillable, soutenue par la Monuc pour mettre fin aux cultes d'impunite qui jusque la reigne dans les institutions et qui semblent etre utilises en tort au nom de la paix.

T.K.

Les 8 députés frondeurs du Rcd repliés à Goma sommés de regagner Kinshasa

Dans une lettre qu’il leur a adressée, Olivier Kamitatu, Président de l’Assemblée nationale enjoint à Bizima et aux 7 autres députés frondeurs repliés à Goma, de regagner immédiatement Kinshasa Kinshasa , 28.07.2004 | Politics La fronde orchestrée par huit Députés ayant comme chef de file, Bizima Karaha, peut paraître à première vue comme une affaire interne au Rcd.
Dans la mesure ou « le groupe de huit » a adressé sa lettre de récriminations à Azarias Ruberwa en sa qualité de Président de ce parti.
Mais, en décidant de suspendre leur participation aux plénières de l’Assemblée Nationale et de se retrancher à Goma, Bizima et ses compères ont brisé les cocons de leur parti pour injecter le virus de leur « rébellion » sur l’une des rares institutions sur lesquelles le peuple congolais compte encore ; à savoir, l’Assemblée Nationale.
Face à cette rebuffade qui a tout l’air d’une insubordination caractérisée, le Président de l’Assemblée Nationale ne pouvait pas ne pas réagir. C’est ce qu’il vient de faire dans une correspondance qu’il vient d’adresser aux députés concernés. Mais là ou d’autres auraient pu déverser leur bile et égrener une flopée de mots vitriolés, Olivier Kamitatu, fidèle à son tempérament, y va avec des gants de velours.
Aux Honorables Députés du R.C.D.:
- Bizima Karaha
- Ozwald Ndesho
- Ntanganda Bidjos Bika
- John Kanyoni
- Apollinaire Kalera Mwana -Dunia Bakarani
- Théophile Mpabuka
- Emmanuel Kaman (Tous) à Goma
Honorables députés,
Concerne: votre décision de suspendre votre participation aux travaux de l’Assemblée nationale.
Entre le 16 juin 2004 et le 09 juillet, vous avez adressé deux memoranda à Monsieur Azarias Ruberwa, Président du Rassemblement Congolais pour la Démocratie. Ces deux documents ont pour objet, « la marche de la transition en République démocratique du Congo » et « menace sur le processus de paix en République Démocratique du Congo ». Bien que relatives à un débat interne à votre composante, vous m’avez réservé copie de vos réflexions. Je vous en remercie.
Après en avoir pris connaissance, je relève que ces courriers ont le mérite de poser des questions qui ne peuvent laisser insensibles leurs destinataires.
Toutefois, sans entrer dans le fond de votre interpellation à votre composante, je voudrais, avant toute chose, vous rappeler l’engagement auquel vous avez librement souscrit en acceptant d’inscrire désormais votre action politique dans le schéma de l’Accord global et inclusif.
Est-il besoin de rappeler que dans son esprit, cet Accord nous invite, en toutes circonstances, à rechercher le consensus et à promouvoir la réconciliation ! Dans cet ordre d’idée, l’Assemblée nationale a été consacrée corn me le lieu par excellence du débat démocratique sur toutes les questions relatives à la transition.
Tout en vous rappelant aux vertus du dialogue, je ne peux douter de votre détermination à participer - avec nous, tous ensemble - au respect des valeurs démocratiques fondatrices d’un Etat de droit en République Démocratique du Congo. Les aspirations de nos compatriotes peuvent-elles être mieux rencontrées en marge des institutions qu’en leur sein ? Le débat démocratique que l’Assemblée nationale a le devoir d’animer n’est-il pas le lieu idéal pour la défense des intérêts du Congo et de toutes les communautés qui le composent ? Les mécanismes parlementaires - contrôle, enquêtes, interpellation - ne sont-ils pas les outils les mieux indiqués pour rendre les institutions plus efficaces et répondre aux préoccupations légitimes de nos populations qui veulent vivre mieux protégées et mieux sécurisées?
En ce moment particulier de l’histoire de notre pays, à l’heure où il nous faut aborder des questions délicates, notamment celles relatives à la nationalité, à l’amnistie, à la Constitution de la 3ème République, tous les regards sont tournés vers l’Assemblée Nationale et le Sénat. En la privant de leur participation, es députés, qui
- pour une raison ou une autre
- ne siègent pas au Palais du Peuple fragilisent l’Assemblée Nationale.
En se dérobant volontairement à leur devoir de représentation nationale et de défense des intérêts du peuple congolais, les députés absents dévalorisent la fonction parlementaire et ruinent la noblesse de leur charge.
L’Assemblée nationale, plus qu’hier, a besoin de son unité et de sa cohésion pour relever le défi d’offrir au pays un cadre juridique qui garantisse l’émergence d’un nouvel ordre politique par le biais de la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes et celui de l’application sans faille des principes de bonne gouvernance et de responsabilité dans la gestion de la chose publique.
Voilà pourquoi, Honorables députés, sans pour autant négliger l’importance, voire la nécessité, d’entretenir un débat démocratique interne à chaque composante et entité, le devoir de ma charge de Président de l’Assemblée Nationale m’oblige à en appeler à votre sens du devoir et à votre attachement à la République démocratique du Congo ainsi qu’à son peuple pour que rien dans votre attitude ne vienne troubler la poursuite de la transition. Par conséquent, je vous invite à rejoindre vos places respectives au sein de l’Assemblée nationale. Je vous prie de croire, Honorables députés, en l’expression de ma considération distinguée.
Olivier Kamitatu

(CP) | LP/Le Palmarès
 




 
      Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions, ...

     Liens connexes
· Plus à propos de Infos Politiques
· Nouvelles transmises par congordc


L'article le plus lu à propos de Infos Politiques:
Why Foreign Invaders Can’t Help Congo


     Article Rating
Average Score: 0
Votes: 0

Please take a second and vote for this article:

Excellent
Very Good
Good
Regular
Bad



     Options

 Format imprimable  Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e)  Envoyer cet article à un(e) ami(e)


Associated Topics

Infos Politiques

"Login" | Connexion/Créer un compte | 0 commentaires
Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer




All logos and trademarks in this site are property of their respective owner. The comments are property of their posters, all the rest © 2002 by me.
You can syndicate our news using the file backend.php or ultramode.txt
Web site engine code is Copyright © 2003 by PHP-Nuke. All Rights Reserved. PHP-Nuke is Free Software released under the GNU/GPL license.
_PAGEGENERATION 0.172 _SECONDS